Benoît Doncoeur a vécu dans le Nordeste du Brésil, à Recife, en 1983 et 1984 où il travaillait dans un organisme de développement régional brésilien.
Passionné de photographie, il a rapporté de ce séjour des images du Sertão , la zone semi-aride du Nordeste , de la zone de la canne à sucre et des quartiers pauvres de Recife , et en particulier du quartier de Brasilia Teimosa , où il a habité .
Les photographes qui ont inspiré son travail se nomment Pierre Verger, Salgado, Doisneau, Ronis, Riboud, Cartier-Bresson. Il se reconnaît dans la photographie humaniste et documentaire.

C’est en 2011 qu’il s’est rapproché de Diamentino Quintas (Diamentino labo Photo) pour réaliser des tirages de qualité professionnelle avec l’intention de pouvoir les exposer, en France et au Brésil . De cette collaboration est née le projet de réaliser une exposition qui a eu lieu à Recife du 20 au 22 décembre 2011.
L'exposition a fait l'objet d'un reportage à la Télévision Brésilienne (Tv Clube), et à un commentaire sur le blog de Clênio Sierra de Alcântara , historien brésilien.
Suite à cette exposition, des contacts ont été pris avec la Fondation Joaquim Nabucco à Recife, qui s'intéresse à ce travail documentaire et historique



 
Top